OUT-OF-HOME

Trier partout aussi bien qu’à la maison

À la maison, nous avons la bonne habitude de trier correctement nos déchets d’emballages. Mais dès que nous fermons la porte derrière nous, nous sommes beaucoup moins disciplinés. En déplacement et au travail, la situation peut et doit s’améliorer.

Nous vivons de manière croissante on-the-go

Nous passons de plus en plus de temps en dehors de notre domicile, ce qui a un grand impact sur notre modèle de consommation et, malheureusement aussi, sur l’environnement et la propreté publique. Nous sommes confrontés de manière croissante aux déchets d’emballages. De plus, une quantité importante de matériaux de valeur sont perdus parce qu’ils ne sont pas triés, ou pire, parce qu’ils se retrouvent dans la rue.

Partagez l'article

« Il existe une énorme opportunité pour que les Belges trient aussi bien en dehors du domicile que dans leur environnement domestique familier. Pour cela, une approche très ciblée est nécessaire, ainsi qu’une collaboration intense avec toutes les parties concernées. »

Steven Boussemaere, Fost Plus

Doubler les quantités collectées

D’ici 2023, Fost Plus veut doubler la quantité d’emballages PMC collectés hors du domicile, pour atteindre 26 000 tonnes. Un objectif ambitieux, qui requiert une approche ciblée et coordonnée. Nous travaillons pour ce faire sur plusieurs fronts. Ainsi, nous développons de nouveaux incitants et systèmes de rétribution pour la collecte et le tri des emballages au travail. Par le biais d’une approche ciblée, nous soutenons un nombre croissant de mouvements de jeunesse, d’écoles, de centres sportifs, de domaines récréatifs et bien d’autres groupes-cibles dans le cadre de l’introduction d’une collecte sélective. Nous démarrons en outre de nombreux nouveaux projets, entre autres dans les salles de cinéma et sur les aires de stationnement des autoroutes. À cet effet, nous évaluons avec précision l’effet sur la quantité et la qualité des déchets d’emballages collectés. Sur la base de ces expériences, nous pouvons encore renforcer et déployer les mesures les plus efficaces.

« La consommation on-the-go croissante nous met face à un double défi. Nous devons non seulement éviter que les personnes jettent leurs déchets par terre, mais aussi leur offrir la chance de trier leurs déchets, tout comme ils le font à domicile, et les motiver en ce sens. De cette manière, nous pouvons aussi capter et recycler au maximum ces emballages. »

Ann Nachtergaele, Vice-présidente de Fost Plus

Brussels Airport sera-t-il bientôt l’aéroport qui recycle le mieux en Europe ?

En 2018, Brussels Airport a accueilli plus de 25 millions de passagers, un chiffre en forte évolution ces dernières années. Ce succès, l’aéroport le doit surtout à l’importance accordée à la « passenger experience. » Un aéroport propre, qui met l’accent sur la durabilité et le recyclage, est un composant essentiel de cette expérience. Brussels Airport a déjà introduit la collecte sélective des déchets d’emballages il y a quelques années et réalise aujourd’hui un taux de recyclage de 25 %. Ce chiffre doit augmenter de manière significative dans les prochaines années. Avec Fost Plus comme partenaire, l’aéroport veut même devenir à terme l’aéroport qui atteint les meilleurs résultats de recyclage en Europe.

Partagez l'article