EDITO

« L’économie sera circulaire ou ne sera pas »

Patrick Laevers, Administrateur Délégué de Fost Plus

Partagez l'article

Nous ne pouvons pas le nier. Notre économie a énormément progressé ces dix dernières années, ce qui est une bonne chose. Dans un même temps, nous sommes de plus en plus conscients de l’impact négatif de cette croissance économique.

Cependant, une prospérité croissante ne doit pas intervenir aux dépens de l’environnement et de la société. De plus en plus de personnes sont convaincues que nous devons parvenir à une économie circulaire, dans laquelle nous réutilisons, récupérons et recyclons autant que possible les produits et emballages usagés.


Heureusement, nous avons déjà accompli des progrès notables dans ce domaine ces dernières années. En Belgique, nous recyclons déjà plus de 90 % des emballages qui sont mis sur le marché. L’introduction du sac bleu, il y a près de 25 ans déjà, a constitué un point de basculement.

“Nous avons l’ambition de développer une vraie économie circulaire des emballages dans notre pays.”

Stephan Windels, Président de Fost Plus

Mais il est clair que nous devons en faire plus. Bien plus.


Dans les prochaines années, Fost Plus a l’ambition de développer une véritable économie circulaire de l’emballage dans notre pays. Nous voulons à cet effet nous appuyer sur les succès du passé, tout en investissant dans des solutions innovantes et de nouvelles technologies.


Avec l’introduction du nouveau sac bleu, nous faisons à nouveau un pas important dans la bonne direction. En élargissant les PMC à tous les emballages en plastique, nous pourrons collecter et recycler chaque année 8 kilos d’emballages supplémentaires par habitant.


Dans un même temps, nous voulons étendre notre zone d’action. Les Belges trient particulièrement bien à leur domicile mais, en dehors, trop d’emballages sont encore perdus parce que nous ne les trions pas correctement ou que nous nous contentons même de les jeter par terre. Fost Plus a élaboré un plan pour intensifier aussi la collecte et le recyclage en dehors du domicile.


Mais seuls, nous ne pouvons pas réaliser une économie circulaire de l’emballage.


Une gestion durable des emballages constitue une responsabilité partagée : les citoyens qui trient, les producteurs qui emballent, mais aussi les pouvoirs publics qui définissent la politique, l’intercommunale qui sensibilise ou les partenaires opérationnels sur le terrain. Nous voulons donc impliquer tout le monde dans cette aventure. Avec des systèmes de collecte simples, avec des solutions de recyclage durables et en gardant l’esprit ouvert aux nouvelles évolutions et aux besoins changeants.


Nous facilitons ainsi la participation de chacun au développement d’une économie circulaire et d’un avenir durable.

Patrick Laevers, Administrateur Délégué de Fost Plus

Stephan Windels, Président de Fost Plus

Partagez l'article